Chauffeur VTC en société

Votre activité de VTC est en pleine croissance ? Vous souhaitez vous associer ou créer une flotte en engageant d’autres chauffeurs VTC ? La création d’une société est la meilleure option pour vous. L’entreprise n’a besoin que d’une seule inscription dans le registre VTC et les droits VTC sont partagés entre les différents conducteurs.

Pourquoi créer une société VTC ?

Si plusieurs personnes possèdent une carte VTC (vous et un ami, vous et votre mari ou votre femme, etc.), vous pouvez tout à fait créer une seule société avec plusieurs conducteurs. Dans ce cas, vous pouvez envisager plusieurs régimes et choisir celui qui convient le mieux à votre situation.

Par exemple, tous les chauffeurs peuvent être des partenaires de l’entreprise et partager les bénéfices, ou un des chauffeurs peut être un associé directeur et employer d’autres chauffeurs VTC.

Chauffeur VTC en société : les avantages

– Limitation de votre responsabilité à vos apports : c’est-à-dire que vous ne réglerez pas les dettes professionnelles avec vos biens personnels, contrairement aux auto-entrepreneurs pour lesquels il n’y a pas de distinctions. Pour en savoir plus, consultez notre article sur les avantages et limites du statut auto-entrepreneur pour les chauffeurs VTC.

– Les charges liées à l’activité VTC peuvent être déduites du chiffre d’affaires, de sorte que vous ne serez imposé que sur les bénéfices réalisés.

– Le chiffre d’affaires n’est pas limité par un plafond.

Quel statut juridique choisir pour une société VTC ?

Les avantages de l’EURL

Dans certains cas, l’EURL est la forme de société qui offre la rémunération nette la plus intéressante pour le dirigeant. En fait, les dirigeants d’EURL sont liés à la sécurité sociale des indépendants, de sorte qu’en tant que travailleur non salarié, vous payez moins de cotisations sociales et recevez donc un salaire plus élevé.

Les chauffeurs VTC gérant de société choisissent souvent la SASU ou SAS s’ils ont plus d’un chauffeur associé.

Les avantages de la SASU

  • Les chauffeurs VTC en SASU ont droit à une protection presque identique à celle des salariés et aux mêmes cotisations, car ils ont le statut d’assimilé-salarié. Ils n’appartiennent pas à la Sécurité Sociale des Indépendants, mais au régime général de sécurité sociale.
  • La particularité de la SAS et de la SASU réside dans le fait qu’elles sont très souples, tant en ce qui concerne les statuts que l’organisation de la direction. Pour faire simple, vous pouvez organiser votre société comme vous le souhaitez.
  • Pour passer d’une SASU à une SAS, la procédure est très simple. Le changement peut avoir lieu après une augmentation de capital ou après la division des actions entre plusieurs personnes.

Envie de devenir chauffeur VTC en société ou en auto-entreprise ? Découvrez notre guide complet pour devenir chauffeur VTC. Si vous n’êtes pas encore prêt et que vous souhaitez en savoir plus avant de vous lancer, suivez nos conseils pour réussir son activité VTC.

Si vous êtes intéressé pour travailler avec les applications Uber ou Kapten, consultez directement notre guide pour devenir chauffeur Uber ou notre guide pour devenir chauffeur Kapten.